Médiathèque Luc Bérimont de Ferrière-la-Grande

Le coin du lecteur

Vous avez eu un coup de coeur pour un livre que vous avez lu, un musicien que vous avez découvert, une musique que vous avez aimée. Vous voulez en parler, en faire part à d’autres,cette rubrique est pour vous .

idees

Répondre à cet article

  • 19 juillet 2014, Sabine (email)

    Drame au Cap Gris-nez de Christine Desrousseaux

    Lucette rencontre par hasard Gaëlle, elle va tout de suite l’aimer. Elles deviennent amies Gaëlle est de passage pour quelques mois le temps de faire son mémoire sur les étoiles, enfant elle venait en vacances ici mais à la mort de sa mère son père (pianiste reconnu) a vendu la villa, sa grand mère russe est elle aussi morte très jeune, pendant la guerre dans ce village. Lucette intriguée par la mort prématurée de ces jeunes femmes va mener son enquête et quand Gaëlle meurt à son tour tombée de la falaise, blessée elle ne pourra pas échappée à la marée montante et se noiera, alors Lucette va s’en vouloir si elle n’avait pas déterré toutes ses vieilles histoires son amies serait encore vivante peut être. Le début est laborieux, c’est un peu long à démarrer et puis il y a cette histoire d’inceste entre Lucette et son frère qui rend Lucette antipathique et qui n’apporte rien au roman mais la fin est un régal on ne s’attend pas à ça, je ne regrette pas d’être aller jusqu’au bout

    Répondre à ce message

  • 19 juillet 2014, Sabine (email)

    lettres de William Poire de Jean Claude Lumet

    William est un cancre il est pensionnaire et il écrit des lettres à ses parents c’est drôle et cocasse, aide à passer une après midi dans la chaise longue

    Répondre à ce message

  • 18 juillet 2014, lili Latty (email)

    Le coin du lecteur

    Un groupe de chanson française de l’Avesnois à découvrir et à suivre : UFFANGA !

    https://www.facebook.com/pages/Uffanga/201641906712667

    http://www.youtube.com/watch ?v=tR5RUWj3_mw&feature=youtu.be

    Répondre à ce message

  • 11 juillet 2014, béa de cousolre (email)

    "ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre" de Ruta Sepetys

    Lina est lituanienne. Elle a quinze ans, quand, la nuit du 14 juin 1941, elle est arrêtée avec sa mère et son jeune frère. Les russes viennent d’annexer son pays. On connait malheureusement la suite de son histoire : enfermé dans des wagons à bestiaux, déporté dans les camps, traité plus bas que terre, sans nourriture, sans hygiène, sans humanité. Mais Lina n’a jamais perdu l’espoir de retrouver un jour la liberté et de retrouver les siens, surtout son père, d’on elle ne sait ce qu’il lui est arrivé. Alors, avec l’aide des gens qu’elle rencontre, elle va dessiner (car elle a ce don) ce qu’elle voit pour essayer de les transmettre à son père, pour qu’il sache qu’ils ne sont pas perdu, qu’un jour ou l’autre ils se retrouveront chez eux, tous ensemble comme avant. On a lu beaucoup de chose sur cette macabre période, mais là c’est différent. L’incommensurable espoir de vivre de ce peuple est incroyable ! J’en suis encore bouleversée. De quoi seriont nous capable dans de telles circonstances ?

    Répondre à ce message

  • 10 juillet 2014, Kaze

    News

    Pour ceux qui auraient lu et adoré le livre des sortilèges perdus et sa suite de D.Harkness le tome 3 sort enfin en octobre.

    Bien à vous !!

    Répondre à ce message

    • 11 juillet 2014, Sabine (email)

      News

      Je savais qu’il y en aurait eu un troisième trop contente mais faut encore attendre snifffffffff

      Répondre à ce message

  • 27 juin 2014, sabine (email)

    Sors de ce corps William de DAVID SAFIER

    Fou fou fou, complètement loufoque mais très agréable, tout ce dont j’avais besoin, se lit vite, imagination débordante, émouvant et drôle. Rosa vient de se faire plaquer par l’amour de sa vie qui va en épouser une autre, elle pense dur comme fer qu’il se trompe et qu’ils sont fait l’un pour l’autre, alors que son ami gay l’emmène au cirque elle rencontre Prospéro le magicien, elle décide de le consulter et pour qu’elle découvre le véritable amour il l’hypnotise, elle se réveille dans le corps de William Shakespeare et là ils vont devoir cohabiter, fait de dialogue plein d’humour on se régale. Je le conseille vivement

    Répondre à ce message

  • 20 juin 2014, Miss Parker

    Le coin du lecteur

    Zut ! Ouppssss ! J’ai oublié le titre du livre : Yeruldelger de Ian Manook (= Manookian), auteur Français. A découvrir absolument si on aime les polars !

    Répondre à ce message

  • 19 juin 2014, Miss Parker

    Le coin du lecteur

    Voici un roman policier que je conseille vivement (qui vient de recevoir le Prix des Lectrices ELLE magazine). L’histoire se déroule en Mongolie (eh oui !), il est très captivant, bien écrit pour un premier livre. On remarque que l’auteur s’est bien documenté sur la vie des Mongols (le naddam, la vie à Oulan-Bator), bref la Mongolie n’est pas du tout celle que j’imaginais. L’influence occidentale , le confort (ce n’est pas un mal), les traditions un peu "oubliées", bref la Mongolie est un pays en pleine mutation ! (Je me faisais une autre idée de la Mongolie !)

    Résumé : Cinq ans plus tôt, Kushi, la fille de l’inspecteur Yeruldelgger a été enlevée et assassinée pour l’obliger à abandonner une enquête sur la corruption liée au rachat des terres de la steppe mongole. La découverte du cadavre d’une autre fillette va le replonger dans les mêmes tourments. Dans un pays à l’histoire et aux paysages sauvages, une guerre sale d’argent et de pouvoir s’est déclarée autour d’une des richesses minières les plus rares et les plus convoitées de la planète. Pour lutter contre les puissances qui veulent s’accaparer son pays, Yeruldelgger va puiser ses forces dans les traditions héritées des guerriers de Gengis Khan, dans les techniques modernes d’investigation, et dans la force de ses poings. Parce qu’un homme qui a tout perdu ne peut rien perdre de plus. Il ne peut que tout reconquérir. Peu à peu, sans pitié ni pardon...

    Alors n’hésitez pas à le réserver à la Médiathèque !

    Répondre à ce message

  • 12 juin 2014, Elisabeth

    Le coin du lecteur

    Je vous invite tous , lecteurs, voyageurs sur notre site à lire le livre Je marche donc je suis de Pierre Zylawski.

    Un livre profondément humain qui ne vous laissera pas insensible. ( quelque lecteur que vous soyez) Je marchais, je cheminais tout au long des pages avec le personnage principal. Une fois que l’on a mis le nez dans le livre, on est happé et l’on suit Jean de Mady dans ses pérégrinations.
    - 2 regrets : n’avoir pu vivre ses rencontres que sur le papier et d’être déjà arrivée au point final du livre (lu en 4 jours et je lis lentement). Merci Pierre Zylawski, j’attends avec impatience votre prochain bouquin.

    Répondre à ce message

  • 12 juin 2014, Sabine (email)

    Une mesure de trop de Alain Claude Sulzer

    j’ai lu le premier chapitre, et je l’ai relu, mais rien, je n’arrive pas à entrer dans le livre alors je l’ai refermé et je le ramènerai mine de rien, ça aussi ça arrive

    Répondre à ce message

  • ... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 |> |...