Médiathèque Luc Bérimont de Ferrière-la-Grande

Le coin du lecteur

Vous avez eu un coup de coeur pour un livre que vous avez lu, un musicien que vous avez découvert, une musique que vous avez aimée. Vous voulez en parler, en faire part à d’autres,cette rubrique est pour vous .

idees

Répondre à cet article

  • 20 mai 2014, Grazielle

    QUEL EST TON TRUC ?

    Sabine, s’il te plaît, donnes moi ton secret pour pouvoir lire autant ? Le mari qui fait tout à la maison ? Chez moi, ça ne fonctionne pas ... Comme je t’envies. Bises

    Répondre à ce message

    • 23 mai 2014, sabine (email)

      QUEL EST TON TRUC ?

      J’ai la chance de lire vite sinon je me lève 1/2 h plus tôt le matin rien que pour moi ma tasse de thé et mon livre ensuite je lis le soir au lit et si le livre me plais vraiment en regardant la télé le soir, je peux lire n’importe où avec ou sans bruit cool hein !!!!! et non je n’ai pas un mari qui fait tout à la maison snif ni les enfants d’ailleurs

      Répondre à ce message

  • 20 mai 2014, sabine (email)

    Superfragilibus de Carmen Bramly

    Livre d’ado pour ados écrit par une ado, mais il est vrai que si l’auteur n’a que 16 ans elle est très mature le style est fluide et bien écrit

    Répondre à ce message

  • 18 mai 2014, Grazielle

    Accro a Guillaume MUSSO

    Ma mission pour le prix des incorruptibles étant terminée (même si je n’ai pas eu le temps de lire complètement une des série ...), je suis retournée à mes premières amours. J’adore Guillaume MUSSO ! Pas très original me direz-vous. Tant pis, j’assume, je me précipite sur chaque nouvelle publication. Cette fois, il s’agit de Central Park : un couple qui ne se connaît pas se retrouve menotté l’un à l’autre sur un banc au beau milieu de Central Park. Aucun souvenir de ce qui les a amenés là. Elle est flic, lui aussi. Coïncidence ? Ils vont donc se plonger très vite dans une enquête passionnante pour découvrir la clé de LEUR mystère. Et comme à l’habitude, la chute est inattendue, déconcertante. Pour moi, cela fait partie des lectures ADDICTIVES que je vous encourage à tester.

    Répondre à ce message

    • 20 mai 2014, sabine (email)

      Accro a Guillaume MUSSO

      j’en ai lu pas mal, mais j’ai eu le tord de les lire à la suite et j’avais l’impression d’une répétition. Mais tu m’as rendu l’envie d’en relire un nouveau merci madame

      Répondre à ce message

  • 18 mai 2014, Grazielle

    Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre ...

    Tout comme toi Sabine, j’ai été happée par ce livre scandaleux, révoltant, à la limite de l’intolérable ! Naïvement, je me demande encore comment de telles atrocités ont pu exister. Pourtant, tout comme toi aussi, je conseille de le lire notamment aux plus jeunes qui ne réalisent pas toujours la chance qu’ils ont de vivre aujourd’hui dans un monde un peu .... meilleur. Pas partout, il est vrai.

    Répondre à ce message

  • 18 mai 2014, Sabine (email)

    maison à vendre de Paule Valette

    Bruyere la soixantaine décide de vendre son château familiale, et les visites vont se succéder, entre le couple et leur 7 enfants , les deux jeunes qui veulent créer une communauté, cet étrange personnage qui n’est intéressé que par les souterrains, ces jeunes riches qui veulent tout refaire elle a bien du soucis à se faire mais Noé va arriver. Livre drôle qui se lit d’une traite ça fait du bien

    Répondre à ce message

  • 18 mai 2014, Sabine (email)

    confessions d’un médecin généraliste

    Livre à mettre dans les mains du ministre de la santé, moi qui travaille chez des médecins je peux vous dire que c’est vrai, un exemple : une petite mamie appelle le docteur au moins deux fois par semaine, quand il arrive elle ne sait plus pourquoi mais elle lui parle de ses chats de la machine à laver qui coule etc... il écoute et facture la visite, cette dame à juste besoin d’un peu de compagnie si elle avait une dame qui venait deux ou trois fois la semaine ça reviendrait moins cher à la société mais pour cela il faudrait lui faire un tas d’examen neurologique qui coûterait la peau des fesses pour s’apercevoir qu’elle est affreusement seule et qu’une compagnie lui serait bénéfique. c’est assez drôle et cocasse

    Répondre à ce message

  • 15 mai 2014, Sabine (email)

    retour

    coucou, me voilà de retour, je n’ai pas fait grève de lecture mais je lisais tout simplement les sélections des incorruptibles de la maternelle à le seconde, si ça vous intéresse vous pouvez demander à Elisabeth pour l’an prochain. Bref il y avait de jolies choses des livres merveilleusement bien illustrés et d’autre beaucoup moins bien et franchement des trucs parfois "con". Deux ont retenu mon attention Swing à Berlin de Christophe Lambert:1939 Wilhelm Dussander pianiste de renom et son groupe joue dans une petite salle du Jazz, quand les soldats nazi entrent et fusillent deux musiciens juifs et repartent. 1942 Joseph Goebbels cherche un moyen pour remonter le moral de ses troupes et quoi de mieux que le jazz mais c’est une musique de dégénéré et de nègre alors on va créer un groupe de musique rythmiquement accentuée et c’est notre pianiste à la retraite que l’on va aller chercher pour trouver des jeunes musiciens talentueux, bien sûr il ne peux pas refuser et part sur les routes des conservatoires à la recherche des perles rares, hélas les jeunes sont tous beau propre et sans talent, c’est dans la rue qu’il trouvera ses jeunes prodiges et après les avoir formé ils partiront en tournée. Du jazz déguisé avec des paroles de propagande, si les personnages sont fictifs les faits sont réels, on voit au fil des pages nos jeunes prendre conscience des faits, un livre émouvant et une fin surprenante à vous de voir Mon deuxième coup de coeur est pour le livre Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys : 1939 hitler et staline se partagent l’Europe staline annexe les pays Baltes. 1941 ils sont sur la liste et sont déportés qui ? les intellectuels, savants, toutes les têtes bien pensantes accusés d’être antisoviétiques et le voyage commence vers la Sibérie. ça commence dans un train à bestiaux pendant plus de deux mois sans sortir deux seaux d’eau pour chaque wagon et une bouilli immonde par jour 1/4 h de lumière par jour le temps de sortir les morts puis l’arrivée dans un premier camps la faim le froid le travail les maladies et la mort, et un autre voyage encore plus au nord en Sibérie des conditions extrèmes avec encore moins de ressources. Ce livre je l’ai lu en noir et blanc jamais je n’ai vu de couleur le sol blanc des visages noirs et toutes les teintes de gris, je n’ai pas eu pitié pour ces pauvres gens mais une colère qui montait à chaque page, contre la débilité humaine contre la connerie de pauvres connards dirigeants qui n’avait qu’un pois dans la cervelle. Une colère car rien n’a changé, aujourd’hui encore des gens sont déportés des gens souffres car il y a toujours un crétin qui par la peur fait régner la terreur, en supprimant les gens intelligents il est facile de se faire entendre. Lina notre jeune héroïne est restée 12 ans des ces camps jusqu’à la mort de staline et quand elle est revenue elle n’a pu que se taire sous peine de repartir dans les camps 1/3 de la populations des pays Baltes est mortes en déportation je ne vous conseille pas de lire ce livre je vous demande de le faire en mémoire à tous ces gens qui ont eu le tord d’être instruit

    Répondre à ce message

  • 15 mai 2014, béa de cousolre (email)

    décompression de Juli Zeh

    Sven, à quitté l’Allemagne pour l’île de Lanzarote et y donner des cours de plongées. Théo, écrivain ringard et Jola, jeune actrice qui rêve du rôle de sa vie, arrivent de Berlin pour prendre des cours. Evidemment, Sven tombe très vite amoureux de Jola, du coup les sorties en mers se transforment en feuilleton ou la jalousie, la provocation et la haine s’invitent. c’est un peu compliqué à suivre, mais on découvre au fil des pages que la manipulation est le maître mot. Mais voilà, qui manipule qui ? A vous de le découvrir, bonne lecture...

    Répondre à ce message

  • 14 mai 2014, béa de cousolre (email)

    la cuisinière d’himmler de Franz-olivier Giesbert

    c’est l’histoire de Rose, arménienne, née tombée d’un arbre alors que sa mère était parti récupérer le chat. voilà commence la vie de cette femme, qui va tout subir, le meilleur comme le pire. Le génocide arménien, le nazisme, le maoisme entre autre. mais comme le dit l’adage : tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort, et Rose en est la preuve, à 105 ans elle décide de nous faire partager ses rocambolesques aventures parfois scandaleuses (elle est très libérée sexuellement pour son époque), ses joies, ses peines,ses amours, ses colères. Malgré tout ce qui lui arrives, elle se relève et repart en se disant que demain ne peut pas être pire. c’est ce qu’on se dit tous, et souvent on baisse les bras, pas Rose. Une très belle leçon de vie et une belle histoire

    Répondre à ce message

  • 14 mai 2014, béa de cousolre (email)

    puzzle de Franck Thilliez

    c’est le deuxième livre que je lis de cet auteur, et il m’a encore bien fait frissonner ! il y a une chasse au trésor internationnal d’organisée "paranoia"et en parallèle on retrouves 8 personnes tuées dans un refuge de haute montagne et derrière ce refuge, une personne vivante, ensanglantée et complètement perdue ! commence alors le jeu et l’enquète, l’auteur nous fait vivre une chasse à l’indice incroyable à en se demander si on est pas en train de devenir "parano" ! tout à fait flippant mais génialissime, j’ai adoré.

    Répondre à ce message

  • ... | < 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 |...